';

Dédramatisez le choix du statut freelance !

Passage obligé quand on veut officialiser son lancement d’activité en indépendant, le choix du statut freelance est une étape qui est souvent source d’angoisse et de stress pour beaucoup d’aspirants freelances.

Si vous aussi, vous vous sentez bloqués par ce choix, cet article va vous enlever une grosse épine du pied !

Choix du statut : un choix réversible !

Que vous démarriez en entreprise individuelle, micro-entreprise, portage salarial, SARL ou une autre forme juridique, vous « n’épousez » pas ce statut pour l’éternité.

En fonction de votre niveau d’activité, de votre chiffre d’affaires, de votre situation personnelle, vous pouvez à tout moment opter pour un autre statut.

Alors oui, ce changement vous coûtera quelques formalités administratives et parfois quelques deniers, mais vous vaincrez ces obstacles.

 

Votre priorité : définir votre offre et trouver vos premières missions

Voilà ce qui doit occuper vos journées quand vous démarrez en freelance ! Nous voyons encore trop souvent des consultants se poser la question du statut avant même d’avoir réfléchi et affiné leur offre commerciale.

Est-ce que vous réserveriez la salle de réception pour votre mariage avant d’avoir rencontré l’homme ou la femme de votre vie ?

Soyons honnêtes aussi : se poser la question du statut au début de son parcours d’entrepreneur est une bonne excuse pour remettre à plus tard une tâche indispensable, mais souvent peu appréciée des freelances : la recherche de clients et de missions.

Stop thinking, start doing !

 

Le portage salarial : le statut idéal pour se lancer quand on a peur de se tromper

A la croisée entre entrepreneuriat et salariat, cette forme de travail a le vent en poupe. Et pour cause, le portage salarial répond au besoin croissant des indépendants en matière de sécurité et protection sociale. Et en prime, il est simple et rapide à mettre en place.

 

Le portage salarial : pour une nuit ou pour la vie

Si vous êtes allergique à toute forme d’engagement, le portage salarial va vous combler. Aucune obligation de durée de contrat ou de volume d’affaires annuel à générer. Vous pouvez tout aussi bien recourir à ce dispositif une fois dans votre vie ou l’adopter de façon définitive.

 

Le portage salarial : un dispositif polygame

Vous avez conservé une activité salariée en parallèle pour faire vos premiers pas d’entrepreneur de façon progressive ? Le portage salarial peut tout à fait se cumuler avec vos activités annexes.

 

Le portage salarial : un divorce à l’amiable

Beaucoup de freelances ont du mal à choisir un statut par peur de faire un « mauvais choix » : peur des formalités qui en découleraient, peur des mauvaises surprises, peur de se faire avoir tout simplement. Comment changer de statut si celui que j’ai choisi ne me convient pas (ou plus) ?

Bonne nouvelle ! Le portage salarial a l’avantage d’être aussi simple à mettre en œuvre que facile à arrêter. Un divorce à l’amiable qui vous ouvre même des droits à l’assurance chômage. Que demander de plus ?

 

Le portage salarial : pour une gestion administrative ultra simplifiée

Vous avez peur de vous tromper dans vos déclarations mensuelles ou trimestrielles : faut-il déclarer le CA généré ou le CA encaissé ? Vous avez peur d’oublier d’envoyer une facture, ou pire encore de relancer votre client pour obtenir le règlement de vos prestations ?

Soyez rassuré : en portage salarial, vous êtes affranchi de toutes ces démarches administratives chronophages et peu stimulantes.

 

Le portage salarial : no paie, no pain !

Les frais de gestion des sociétés de portage s’appliquent sur le montant des honoraires qu’elles facturent pour vous à vos clients.

Par conséquent : pas de chiffre d’affaires, pas de frais de gestion. On ne peut pas faire plus simple …et plus juste.

 

______________________________________

Vous l’aurez compris : choisir son statut n’est pas une fin en soi, ni une fatalité. Concentrez-vous avant tout sur votre démarche commerciale car c’est ce qui vous assurera votre activité de freelance.

Dès lors que vous aurez décroché vos premiers contrats, il sera temps à ce moment-là de vous pencher sur la question du statut. Mais sachez que votre choix n’est pas irréversible, heureusement !

Le portage salarial, par sa simplicité et la sécurité qu’il offre, est un bon compromis pour ceux qui souhaitent une solution rapide pour facturer leurs premières missions tout en étant déchargés des lourdeurs administratives d’une création d’entreprise et de sa gestion.

Grâce au portage salarial, vous prenez le temps de passer progressivement de la posture de salarié à celui d’entrepreneur.

Contactez-nous au 01 83 64 41 71 pour vous aider à opérer cette transition en douceur.

choix statut

Recommander
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +
  • LinkedIN
  • Pinterest
Partager
Mots clé
Laissez un commentaire